dimanche 1 janvier 2017

Bilan 2016 !

 Voici un petit bilan de l'année 2016 pour le blog ! 

Avec quelques chiffres à la clé...

Commençons par les lectures :

82 livres chroniqués (5 de plus que l'an dernier)
Si je me fie aux albums Facebook où je note mes livres lus (romans, BD et albums), j'arrive à 93 lectures pour cette année 2016, c'est légèrement moins que l'an dernier, on reste au même niveau. La lecture est toujours très présente dans ma vie, c'est surtout au niveau des chroniques que le temps et l'envie manquent de plus en plus cruellement...

5 sagas seulement commencées en 2016
Broadway limited de Malika Ferdjoukh
Sauveur & fils de Marie Aude Murail
Imposteur de Suzanne Winnacker
Vango de Timothée de Fombelle
La trilogie des abimes, de Danielle Martinigol

10 sagas terminées
Vango de Timothée de Fombelle
Miss Peregrine et les enfants particuliers, de Ransom Riggs
La 5e vague, de Rick Yancey
Le noir est ma couleur, d'Olivier Gay
Le pacte des marchombres, de Pierre Bottero
Ciel, de Johan Heliot
Les Borgia, de Kate Quinn
Ivy, de Amy Engel
Les 100, de Kass Morgan
Delirium, de Lauren Oliver

 





Mes livres préférés :

1. Les petites reines de Clémentine Beauvais et Vango de Timothée de Fombelle
3. Le sel de nos larmes, de Ruta Sepetys
Mon Top 2016 figure ici




   Mes déceptions :

1. Un peu, jamais, à la folie, d'Adi Alsaid
2. Les 100, tome 3, de Kass Morgan : Le retour
3. Les étoiles de Noss Head, tome 3 : Accomplissement

Vos articles préférés :

La 5e vague, tome 2, de Rick Yancey : La mer infinie (4819 vues)

Tous les héros s'appellent Phénix, de Nastasia Rugani (488 vues)
La charrette bleue, de René Barjavel (266 vues)

Intéressons-nous maintenant à ma Pile à Lire

Ma PAL compte actuellement 40 livres (44 livres papiers et 12 ebooks), contre 56 fin 2015. Son niveau n'a jamais été aussi bas, même s'il me reste toujours plusieurs mois de lecture devant moi !

Mes challenges

-Challenge ABC 2016 : 13/13 (terminé le 23 décembre)
-Challenge New Pal 2016 : 13/56 (il m'a manqué 1 livre pour atteindre les 25% visés)
-Challenge 100 % R : 7 lectures, dont 5 chroniquées (challenge illimité)






     Les visites sur le blog

21991 pages vues
Avec un pic au mois de décembre qui a compté 5523 passages !!
Merci à tous pour vos visites, occasionnelles ou fidèles, toutes me font plaisir, et vos commentaires encore plus ! Un merci particulier aux fidèles de la première heure, aux copinautes qui m'ont donné le goût du blog

Mais ce bilan, c'est aussi un au-revoir


Il peut sembler paradoxal d'arrêter au moment où les visites décollent sur le blog!
Mais la très simple vérité, c'est que l'envie n'est plus là. Ma "vraie" vie a peu à peu pris le pas, avec de beaux projets qui sont devenus ma priorité.
Je lis toujours beaucoup, légèrement moins peut-être, mais chroniquer me pèse.
Et ce d'autant plus que je n'ai plus le temps de faire ce qui me plaisait le plus : aller sur les forums, échanger, visiter les blogs des copinautes ou d'inconnus au hasard... Blogguer sans avoir ces échanges me paraît de plus en plus vide de sens.

Alors ce blog prend une pause, plus ou moins définitive.
Je garde la page Facebook, sur laquelle je tiens le journal de mes lectures, assorties d'un petit commentaire. Vous pouvez m'y retrouver si le coeur vous en dit.
Et je ne m'interdis pas de publier une chronique de temps en temps, quand un livre m'en donnera une folle envie !

Je vous dis donc au revoir, mais aussi à bientôt.
Et surtout, une belle année 2017 à vous tous !

Stellabloggeuse

mercredi 28 décembre 2016

Les Tops 2016

Vous savez que j'aime bien faire des listes, voici celle que je préfère entre toutes : celle de mes meilleures lectures de l'année !
Cette année, elle excède largement les 10 titres :D


Les coups de coeur - romans




1) Impossibles à départager  : Les petites reines, de Clémentine Beauvais, et Vango, de Timothée de Fombelle : tome 1 et tome 2 
3) Le sel de nos larmes, de Ruta Sepetys


J'ai adoré - romans


 

 

4) Le pacte des marchombres, de Pierre Bottero : tome 2 et tome 3
5) Le village des oubliés, de Henri Courtade
6) Les belles vies, de Benoit Minville
7) Broadway limited, tome 1, de Malika Ferdjoukh : Un dîner avec Cary Grant
8) Tous nos jours parfaits, de Jennifer Niven
9) Je t'ai rêvé, de Francesca Zappia
10) Les derniers jours de Rabbit Hayes, d'Anna Mc Partlin

Albums

 

1) La bulle, de Timothée de Fombelle (encore lui!) et Eloïse Scherrer
2) Je suis la méduse, de Béatrice Fontanelle
3) Les sauvages, de Mélanie Rutten
4) L'ours qui jouait du piano, de David Litchfield
5) Yasuke, de Frédéric Marais

BD



1) Les carnets de Cerise, tome 4 : La déesse sans visage
2) Le jardin de minuit, d'Edith
3) Les soeurs Moustache, de Miss Paty


Mais aussi, en bonus...



   




Sauveur et fils, tome 1, de Marie Aude Murail
Miss Peregrine et les enfants particuliers, tome 3, de Ransom Riggs : La bibliothèque des âmes
Le fils de l'Ursari, de Xavier Laurent PetitSonge à la douceur, de Clémentine Beauvais
La 5e vague, tome 3, de Rick Yancey : La dernière étoile
Ciel, tome 4, de Johan Heliot : L'automne du renouveau
Un ours sur ma chaise, de Ross Collins
Le noir est ma couleur, d'Olivier Gay
Les abimes d'Autremer, de Danielle Martinigol
La concubine du Vatican, de Kate Quinn
Macha ou l'évasion, de Jérôme Leroy
Merveille des merveilles, de Jennifer Dalrymple
Petit pays, de Gaël Faye
Memory book, de Lara Avery


Et vous ? 
Quelles ont été vos lectures favorites en 2016 ?

Stellabloggeuse

mardi 27 décembre 2016

Le fils de l’ursari, de Xavier-Laurent Petit

Editeur : Ecole des loisirs
Année : 2016
Pagination : 269 p.
Public visé : Adolescents, à partir de 12 ans


Résumé :

Quand on est le fils d'un montreur d'ours, d'un Ursari comme on dit chez les Roms, on sait qu'on ne reste jamais bien longtemps au même endroit. Harcelés par la police, chassés par des habitants, Ciprian et sa famille ont fini par relâcher leur ours et sont partis se réfugier à Paris où, paraît-il, il y a du travail et plein d'argent à gagner. À peine arrivés dans le bidonville, chacun se découvre un nouveau métier. Daddu, le montreur d'ours, devient ferrailleur, M'man et Vera sont mendiantes professionnelles, Dimetriu, le grand frère, est «emprunteur» de portefeuilles et Ciprian son apprenti. Un soir, Ciprian ne ramène rien de sa «journée de travail». C'est qu'il a découvert le paradis, le jardin du Lusquenbour où il observe en cachette des joueurs de tchèquématte. Le garçon ne connaît rien aux échecs mais s'aperçoit vite qu'il est capable de rejouer chaque partie dans sa tête. C'est le début d'une nouvelle vie pour le fils de l'Ursari.

Ce que j’en pense :

Un beau roman que j'ai lu pratiquement d'une traite, sur une attachante famille de montreurs d'ours, arrivés en France par l'entremise d'une dangereuse filière mafieuse qui les a pris dans ses filets. Jusqu'au jour ou Ciprian, le petit dernier, découvre "lézéchek", et révèle le tout le potentiel de son intelligence…
J’ai beaucoup aimé cette histoire qui offre quelques moments d'émotion mais ne sombre ni dans le misérabilisme, ni dans l’angélisme. Tout n’est pas rose chez les immigrés de l’Est, et ils ne sont pas exempts de reproches, mais ils restent des familles en quête de survie, aux prises avec des réseaux qui les dépassent.
Mais je me suis surtout passionnée pour le destin individuel de Ciprian, sa sincérité désarmante quand il appelle les gens « Monsieur Enorme » ou « Madame Baleine », son courage idiot, la vivacité de son esprit, sa soif d’apprendre.
A dévorer à partir de 12 ans !

Les + : le personnage de Ciprian
Les - : r.a.s
Appréciation : 4,5/5


Stellabloggeuse
--------
« -M’man est en train de devenir folle, non ? …
-Et toi, tu n’es pas fou peut-être ? A passer toute la journée avec ton jeu auquel personne ne comprend rien, à apprendre des mots qui servent à rien et à lire des histoires qui n’existent même pas. M’man fait pareil. Elle s’invente des histoires dans sa tête. »

« Mais y’a quoi dans ton petit crâne d’apprenti gadjo ? Tu imagines peut-être que tu es un super-héros ? Il y avait plein de pompiers partout. Tu crois qu’ils ont attendu Super Ciprian pour mettre les gens à l’abri ? Avec tes muscles en chewing-gum, t’aurais même pas pu sauver une libellule ! »